Le Blog

Des idĂ©es, des conseils pour vivre l’islam en famille 

Education religieuse des enfants : les conseils 🏆 de Amandine de l’Institut de Formation Badr

par | Sep 14, 2020 | Education religieuse

L’Ă©ducation religieuse des enfants est un sujet qui prĂ©occupe de nombreuses mamans !

J’ai eu l’occasion d’interviewer Amandine de l’Institut de Formation Badr. Elle nous partage son expĂ©rience et ses conseils.

Essalam aleykoum Amandine, merci d’avoir acceptĂ© cette interview.

Pour commencer, peux tu te présenter ?

Wa aleykoum salam. 

Je suis Amandine, directrice de l’institut de formation Badr. Je suis une formatrice passionnĂ©e al hamdu li lah ayant la volontĂ© de me former en continu dans le but d’offrir aux enfants, aux parents et aux enseignants, des accompagnements toujours justes et remaniĂ©s avec les derniĂšres avancĂ©es scientifiques. 

En effet, je trouve que l’enfant est un ĂȘtre innocent et complexe qui mĂ©rite toute notre attention pour l’accompagner dans ses particularitĂ©s afin qu’il se rĂ©vĂšle et puisse offrir le meilleur de lui.

Peux tu nous expliquer ce que tu fais, en tant que maman, pour transmettre l’éducation religieuse Ă  tes enfants  ? 

Oh, ça n’est pas une question facile à aborder. 

Tout d’abord, je pense qu’il faut que nous devons nous mĂȘmes, ĂȘtre des bons exemples. Pour cela, nous devons ĂȘtre armĂ© et avoir de bons bagages. Il faut prendre des cours, Ă©couter des dourous, se former et se rĂ©former soi mĂȘme. 

En effet, cela impacte Ă©normĂ©ment notre crĂ©dibilitĂ© vis Ă  vis de l’enfant. Car si nous ne faisons pas nous mĂȘmes ce que nous demandons Ă  l’enfant la transmission sera plus difficile. Par exemple, si nous disons Ă  l’enfant de ne pas regarder la tv alors que nous mĂȘme sommes h24 sur netflix. 

L’enfant est une Ă©ponge. Il photocopie tout ce que l’on fait. Il y a toujours des cas spĂ©cifiques mais c’est dĂ©jĂ  Ă  nous d’ĂȘtre un modĂšle. 

Est ce que tu utilises des outils particuliers pour t’aider ? 

Oui bien sĂ»r, et c’est essentiel ! 

Pour nous aider, il faut travailler avec des outils pédagogiques comme par exemple les outils que je présente dans la formation en neurosciences.

Les réunions de famille et les assises de réflexion en famille sont de bonnes bases pour ouvrir le dialogue. 

Ensuite, je dirais qu’il est bien d’avoir une bonne bibliothĂšque avec des ouvrages adaptĂ©s aux enfants. Les livres et les histoires aident Ă  faire comprendre les valeurs et Ă  transmettre des idĂ©es.

Ainsi, à force d’habituer l’enfant à cela et en illustrant avec des cas concrets, en mettant des affichages à la maison, tout cela s’imbriquera logiquement. 

J’ai remarquĂ© que les enfants retournent d’eux mĂȘmes chercher les livres correspondant Ă  la situation quand il y Ă  un besoin.

Que fais tu précisément avec eux ? 

Nous sommes inscrits Ă  plusieurs formations, comme Dini en ligne et Mooztiq.

El Hamdulillah, je trouve qu’il y a de plus en plus de projets rĂ©alisĂ©s par la oumma pour l’éducation des enfants. Par exemple nous aimons beaucoup les livres de BĂ©douins Ă  la maison. 

Ces supports nous aident à organiser des moments en famille autour des valeurs de l’islam. 

Je leur partage aussi ma touche Ă  moi et c’est ce qu’on retrouve dans le programme que j’ai crĂ©e Forma’Kids.

Justement, peux tu nous parler un peu plus de Forma’ Kids ?

Forma’ Kids, c’est une formation en ligne que j’ai conçu pour faire aimer l’islam aux enfants en combinant la dĂ©couverte du monde Ă  la connaissance d’ALLAH. 

Je me suis rendue compte que les enfants posent Ă©normĂ©ment de questions et sont curieux de tout. C’est lors d’une Ă©niĂšme question du genre “Comment elles font les mouches pour ne pas tomber du plafond ?”; que j’ai eu le dĂ©clic. 

Je me suis dit si je propose une formation dans laquelle l’enfant peut dĂ©couvrir le monde qui l’entoure tout en apprenant sa religion cela va crĂ©er bi idni ALLAH pleins de connections agrĂ©ables dans leur coeur et le cerveau. L’objectif c’est de leur donner goĂ»t Ă  la science, Ă  l’acquisition du savoir. 

Je suis tout à fait d’accord avec toi, je me retrouve dans ce que tu dis !

Et c’est ce que je fais Ă©galement avec Mooztiq. 

Oui c’est ca, Forma’ Kids et Mooztiq rĂ©pondent au mĂȘme besoin.

En effet, dans tes ateliers, tu présentes des activités créatives pour faire découvrir ALLAH aux enfants.

Ca marche, car les enfants aiment l’art, ils aiment s’appliquer, toucher la peinture : ca les dĂ©tend ! Alors si en plus de cela ils le font autour des Noms d’ALLAH, c’est vraiment TOP !

Et ce sont de trĂšs bons moments qu’on passe en famille. Nous Ă  chaque fois qu’on fait ton atelier, nous Ă©coutons le Coran et nous prenons le temps de bien prĂ©parer l’activitĂ©. C’est un moyen d’apprendre en famille bi idnilah et d’apaiser les coeurs.

D’aprĂšs toi quelle est la particularitĂ© de ces ateliers dont tu parles ? 

En fait, dans ces ateliers, il ne s’agit pas de faire une activitĂ© banale, juste faire de la peinture pour faire de la peinture. Il faut donner un sens Ă  ce qu’on fait avec les enfants.

Le tawhid, c’est la base, donc si on arrive à leur expliquer le monde qui nous entoure tout en apportant des dalils c’est ca qui donnera du sens.

Le but c’est de montrer que c’est ALLAH qui nous a crĂ©e et qu’IL nous a comblĂ© de tous Ses bienfaits.

Tu proposes d’autres formations, peux tu les prĂ©senter et nous dire en quoi elles peuvent aider les mamans dans l’éducation de leur enfants ?

Effectivement je propose 3 autres formations : formation tajwid, formation en neurosciences et la toute nouvelle, formation pour devenir enseignante tout terrain

La formation en tajwid, je dirais que c’est pour mettre la baraka dans le foyer des familles. Le coran est un moyen. Si la maman fait cela avec ses enfants, c’est un moyen qui lui permettra de passer une bonne journĂ©e.

La formation en neurosciences, a pour objectif d’apprendre Ă  mieux communiquer avec ses enfants. C’est une base pour assurer la sĂ©rĂ©nitĂ© dans les relations de famille. Cette formation est utile pour les enfants de tous Ăąges (mĂȘmes majeurs). Il n’est jamais trop tard pour reprendre de bonnes habitudes. 

Enfin, la formation devenir enseignante tout terrain je l’ai pensĂ© car Ă©duquer un enfant c’est un vrai mĂ©tier et cela mĂ©rite d’ĂȘtre Ă©tudiĂ©.

Dans mon parcours professionnel, j’ai enseignĂ© Ă  l’école, j’ai fait IEF, j’ai accompagnĂ© mes enfants pour des cours en ligne. 

Bref, j’ai eu tous les postes et il y a toujours des problĂ©matiques auxquelles il faut faire face : les Ă©motions des enfants, l’organisation, enfant dyslexique, tdah, tda…. 

J’ai pris le temps de me former et de me certifier. pour pouvoir partager mon expĂ©rience et rĂ©pondre aux besoins des mamans/ enseignantes face Ă  l’éducation de leurs enfants. 

Car en effet, c’est une lourde responsabilitĂ© d’éduquer un enfant. Les enfants sont des petits humains qui sont en train de se construire. Et chaque graine que tu plantes dans la tĂȘte d’un enfant elle pousse. Donc si tu plantes une graine un peu moisie, tu en es responsable et derriĂšre ton enfant se construit avec cela ! 

Du coup avec cette formation, je partage ce que j’ai appris afin Ă  toutes ses femmes qui se forment en espĂ©rant leurs faire gagner du temps bi idnilah. Temps qu’elles pourront consacrer Ă  leurs enfants, Ă  elle mĂȘme et Ă©ventuellement investir dans d’autres formations,  car la science ne s’arrĂȘte pas Ă  cela.

Barakallahoufiki Amandine d’avoir pris le temps de rĂ©pondre Ă  nos questions. 

J’espùre inchaALLAH  que cela sera profitable pour les lectrices de mooztiq.fr

Si tu as aimé cet article partage le sur les réseaux sociaux !  

Suis-nous sur les réseaux ! 

Rejoins-nous dans l’Atelier sur les Noms d’ALLAH ! 

Ne pars pas sans ton cadeau 🎁 ! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.